Au cœur de l’activité économique, les relations humaines tiennent un rôle prépondérant. Elles peuvent influencer considérablement votre activité.

Le modèle économique[1] d’une entreprise l’amène à coopérer avec l’ensemble des parties prenantes de son eco-système : ses clients, ses fournisseurs, ses partenaires (dont les autorités, les régulateurs), ses collaborateurs salariés ou non, ses actionnaires, …

Lorsque nait un différend (évolutif vers le conflit) avec l’un ou plusieurs de ces acteurs, les décideurs identifient[2] leurs besoins comme suit :

  • Maintenir la relation avec la personne ou l’entité avec laquelle le conflit est né,
  • Trouver une solution exécutable rapidement (1 à 3 mois maxi),
  • Limiter et maitriser les coûts du processus,
  • Conserver la confidentialité concernant le conflit et les solutions trouvées.

La médiation répond pleinement à l’ensemble de ces enjeux.

Les médiateurs de Takt-Médiation vous garantissent une compréhension très précise de vos problématiques avec un avocat expérimenté et une juriste spécialisée en droit public et notamment en contentieux de l’urbanisme et des marchés publics.

Deux Illustrations :

1- Deux entreprises matures sont liées par une relation client – fournisseur croisée.

Les deux dirigeants décident de développer une nouvelle activité technologique. Ils ne définissent pas par écrit les rôles de chacun ni la propriété intellectuelle des développements réalisé, ni la propriété des clients apportés.

Hélas, l’activité n’atteint pas les ambitions et les deux associés se querellent jusqu’à mettre en danger leurs activités respectives.

Sur un sujet aussi complexe et imbriqué, la médiation aura permis d’établir un accord de coopération définissant notamment les rôles et les notions de propriétés et de remobiliser les dirigeants sur leurs activités principales.

2- Le Directeur des Ressources Humaine d’une PMI industrielle reçoit un courrier d’une collaboratrice révélant un harcèlement. Le DRH comprend que Mme est en fait harcelée par son ex-conjoint, lui aussi salarié de l’entreprise et M. supporte mal la séparation. Le DRH ne souhaite le départ d’aucuns des 2 collaborateurs par ailleurs très compétents. Le Directeur du site proposer de se séparer de M. mais le licenciement serait à coup sûr abusif.

La médiation envisagée se rapproche alors d’une médiation familiale mais engagée à l’initiative de l’employeur. Le médiateur doit à la fois avoir la compétence médiation familiale mais aussi comprendre le monde de l’entreprise.


[1] Cf Business Model Canvas

[2] Etude menée en 09/2018 auprès de 200 dirigeants d’entreprises